eugenie-lavenant-babyboom_053

Une jolie adaptation

La Boîte à bulles a sorti voilà quelques mois une originale adaptation d’une nouvelle de Jean Vautrin : Babyboom, mis en dessin par Eugénie Lavenant. On avait découvert le trait fin et inspiré de photos d’Eugénie Lavenant avec Cocaïne et chaussons blancs, une BD singulière sur Amy Winehouse. Puis la dessinatrice avait travaillé sur des textes de Vautrin Le Pogo aux yeux rouges et Marc Villard La Messe est dite. Elle retrouve Jean Vautrin ici, pour une mise en images de Babyboom, prix Goncourt de la nouvelle en 1986.
L’histoire est celle d’un couple à la dérive. Lui est écrivain de feuilletons d’aventures. Elle ne désire qu’une chose : un bébé. Ils finissent par recourir aux services d’une société vendant des bébés-choux, des poupées pour combler le maladif besoin de parentalité. Et dont la maman va s’occuper de manière excessive. Au texte incisif de Jean Vautrin, Eugénie Lavenant ajoute des images tantôt illustratives, tantôt décalées, dont les couleurs quasiment layette contrastent subtilement avec son trait noir et froid. Un trait qui rend encore plus glaçante l’histoire, dont les paragraphes s’intercalent entre les dessins, comme dans une mise en page de magazine. Des choix graphiques malins au service de la narration, pour une belle (re)découverte d’une nouvelle efficace.

Benjamin Roure
www.bodoi.info / déc 2015